Sculpture hybride

Manuela, notre prof, nous demande de réaliser une sculpture hybride comme projet de mi-session. Pour composer notre oeuvre, nous devrons intégrer deux de ces trois règnes; humain, animal, végétal. J’aimerais m’inspirer de mon mari qui adore couper des arbres à l’aide de sa chainsaw.

Lors de notre voyage en Nouvelle-Orléan, en 2012, nous avons visité les Bayous et les alligators m’avaient beaucoup impressionnée. Ils mesuraient plus de 6 mètres. Le guide, pendant qu’on naviguait, les faisait sauter en leur offrant des saucisses et des marshmallows. J’avais osé prendre un mini-alligator dans mes mains.

Donc pour en revenir à la sculpture, après avoir fait ma tempête d’idées sous forme de croquis,

j’ai pensé que je pourrais prendre mon mari comme modèle et lui inventer une tête d’alligator sous forme d’extension de son bras à la place de sa chainsaw.

Ma prof trouvait que c’était une super bonne idée. Alors je me suis lancée durant la deuxième partie du cours! J’ai trouvé la position de ma forme humaine, la grosseur de la tête de l’animal, j’y suis allée rondement, au départ, avec l’envie de ma laisser surprendre durant tout le processus. Il me reste 4 cours pour faire quelque chose de cette masse d’argile!

Catégorie : Nouvelles, Sculpture

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>